Depuis lundi 1er décembre 2014, j’ai commencé un régime sans gluten, sans lactose et avec une net diminution de l’apport en sucre. Je souhaite effectuer ce test pour voir ce que cela fait réellement sur le corps car nous en entendons beaucoup parler. Je me suis dit qu’il était temps que je m’y mette et que je vous fasse un premier retour après 5 jours de ce régime.

Où trouve-t-on du gluten?

Pour résumer, on en trouve un peu partout en fait… Le gluten se trouve dans les céréales, donc dans le pain, la farine, les pâtes, biscottes, biscuits, tartes… Si vous regardez la liste des ingrédients, vous allez voir qu’il y en a dans de nombreux produits transformés industriellement, même dans la sauce soja par exemple.

Où trouve-t-on du lactose?

Le lactose provient du lait, donc il se trouve dans tous les produits laitiers, crèmes, fromages… Là aussi, il se retrouve dans de nombreux produits transformés industriellement et on se demande bien ce que ces ingrédients peuvent faire dans de tels produits. La réponse est simple: cela augmente le poids, rajoute du goût et permet de diminuer le prix de revient (le sel a la même action).

Pourquoi ce régime?

De nombreux articles suggèrent que le gluten ainsi que le lactose, sont des produits à fort pouvoir allergène. L’aspect allergique se mesure assez facilement, en allant chez son allergologue, mais l’intolérance est plus délicate à détecter. Cette intolérance peut entraîner des problèmes chroniques au niveau intestinal, et l’on sait maintenant que des problèmes intestinaux ont une impacte directe sur le cerveau. Ceci peut ainsi amener à un état déprimé, de la fatigue etc. En effet, un estomac qui est inflammé en permanence, ne fonctionne pas bien et justement le gluten et le lactose ont cet effet inflammatoire chez les personnes intolérantes/allergiques. Il est donc nécessaire de corriger ce problème pour se sentir mieux. Le témoignage de nombreuses personnes va dans ce sens là, comme par exemple le joueur de tennis Novak Djokovic, qui depuis, qu’il ne consomme plus de gluten, trouve qu’il a plus d’énergie et développe un meilleur jeu.

Déroulement du régime

Le premier jour, la motivation est très importante et je pense que je vais pouvoir tenir ce régime sans trop de difficultés. Cependant, dès le premier repas (petit déjeuner), on se rend compte que la tartine, c’est fini, les céréales avec du lait, c’est aussi fini, et que du coup il ne reste plus grand chose pour un petit déjeuner « classique » à la française. Je réfléchis donc 5minutes et décide de me faire du riz complet (le riz ne contient pas de gluten), que je vais manger avec une compote sans sucres ajoutés et avec un peu de cannel. Pas mauvais pour un début.

Etant quelqu’un qui a toujours beaucoup consommé de féculants, sinon j’ai faim très rapidement, cela se complique un peu vu que la consommation de pain et de pâtes est interdite. Il reste encore le riz et les pommes de terre (qu’il vaut mieux aussi consommer avec modération). Je mange donc pour le midi, un grande ration de viande (effectivement il est conseillé de manger beaucoup de protéines, donc viande et poisson principalement), avec des pommes de terre et une salade. Le dessert se résume à un fruit car sans lactose ni gluten, il ne reste plus grand chose dans le rayon desserts…

J’arrive à l’heure du goûter (et oui j’ai conservé mon habitude d’enfant…), et là aussi fini la tranche de pain (même complet) avec un carré de chocolat. J’achète donc du pain sans gluten, que je trouve étonnament bon, mais qui est du coup extrêmement cher… J’y ajoute un carré de chocolat à 85% (pour diminuer les sucres et augmenter l’apport en magnésium). Cela fait l’affaire.

Le soir, je me fais du poisson avec des pommes de terre et des légumes. Le dessert reste le même, des fruits.

Le lendemain est déjà plus difficile niveau moral car mon petit déjeuner habituel me manque. J’avoue que c’est mon premier régime et qu’il est dur de se voir priver de choses que l’on a l’habitude de manger sans réfléchir. Je comprends maintenant la difficulté d’un régime et je souhaite bon courage à tous ceux qui sont en plein dedans. Même après si peu de temps, savoir que certains aliments sont interdits, rend le régime difficile.

Je vais ensuite au supermarché et là je me rends compte qu’il y a du lactose et/ou gluten dans presque tous les aliments transformés. On en trouve dans la soupe de légume, la sauce soja (attention donc aux sushis), le pâté… Au final, on ne peut pas acheter grand chose à part des produits non transformés, comme les légumes, les fruits, le poisson et la viande. Les rayons « sans gluten » sont encore trop rares et peu fournis dans des supermarchés classiques. Il faut ainsi aller dans des supermarchés bio pour en trouver. Pour les amateurs de bière, c’est aussi fini ce petit plaisir puisqu’il y a bien évidemment du gluten dans la bère. Il existe quelques bières sans gluten, mais je n’ai pas encore fait l’expérience.

Premières conclusions

Je me rends compte que commencer un régime, quel qu’il soit, est quelque chose de plus dur que ce que je pouvais bien imaginer. Le fait de se restreindre est assez difficile psychologiquement, surtout les premiers jours. Au fil du temps, on remarque cela devient moins difficile et surtout on a plus d’idées pour des recettes, on sait quels ingrédients acheter et cela devient plus simple. J’avoue que la sensation de faim est plus présente du fait de la diminution des féculents (il faut encore que je trouve le bon équilibre sur ce point). Sinon niveau ventre et bien-être en général, difficile de donner des premières conclusions après si peu de temps, mais pour le moment je ne remarque pas de choses flagrantes. Peut-être un effet bénéfique sur mes reflux gastriques, mais à voir encore. Pour le moment, je ressens surtout le manque de tous ces produits, même si je commence à m’y faire.

Il est à noter que l’arrêt du gluten entraîne des carrences en certains minéraux et vitamines. Il est donc important de prendre des compléments alimentaires multivitamines pour combler ces manques. Je vous recommande le site iherb qui offre des produits de qualité pour un prix très raisonnable.

Partager: