L’arrivée de l’hiver et de ses petits tracas

ça y est, l’hiver arrive (enfin diront certains, malheureusement diront d’autres), mais en tout cas il est bel et bien en train de s’installer en Alsace. L’arrivée de l’hiver annonce très souvent, l’arrivée de nombreux microbes comme la fameuse gastro-entérite, mais aussi les coups de froid (avec rhume, toux, maux de gorge…. Il existe pourtant des techniques pour éviter de tomber chaque dans les pièges de l’hiver et ainsi passer un hiver tranquillement sans nez qui coule ou autres désagréments. Je vais vous parler ici de différentes méthodes naturelles pour éviter l’apparition des premiers signes ou au moins essayer de lutter au maximum contre les premiers symptômes.

 

L’apport de vitamines et minéraux, notamment la vitamine C

Vous avez souvent dû entendre parler de la vitamine C et de ses nombreuses vertus. Ce n’est effectivement pas qu’une légende, car la vitamine C apporte une vraie action contre les maladies « hivernales ». Pour cela, il est conseillé de prendre dès le mois de septembre (ce conseil vous servira pour l’année prochaine prochaine), un cocktail multivitaminé. Et oui, malgré tout ce que vous avez pu lire, même une excellente alimentation, n’apportera jamais toutes les vitamines et minéraux nécessaires à une bonne santé (voir le livre « Real cause, real cure » du Dr Jacob Teitelbaum). Ce sont donc des gélules qui apportent de multiples vitamines et minéraux en une seule prise (vitamine B1, B2, B6, B9, B12, C, magnésium, zinc,…, j’en passe et des meilleures). Vous pouvez trouver ces gélules dans les magasins BIO principalement. En effet, je recommande d’aller plutôt dans des magasins BIO pour éviter de prendre les classiques compléments alimentaires dont on voit les pubs à la télé, une fois les premiers coups de froids arrivés. Ces derniers contiennent, très souvent, de l’aspartame, l’édulcorant le plus critiqué dans le monde de la nutrition clinique. Mais ils contiennent aussi d’autres ingrédients comme l’huile de palme hydrogéné etc… Il est donc préférable de bien lire la liste des ingrédients et pas uniquement la composition en vitamines et minéraux (ils savent bien jouer sur l’ambiguité et il est parfois difficile de trouver la réelle liste des ingrédients utilisés).

Vous pouvez aussi concocter vous-même, tous les matins, votre propre jus d’orange en les pressant. Vous allez voir que le goût est complètement différent d’un jus de fruit industriel, même bio et sans sucres ajoutés. Rien de mieux que de commencer la journée de cette façon.

 

Respirer c’est améliorer son système immunitaire !

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la cohérence cardiaque. Cette technique a été dévoilée au grand public par le célèbre et regretté Dr Servan-Schreiber. Elle se base simplement sur la respiration, une action que nous effectuons en permanence (environ 8 fois par minute au repos) sans nous en rendre compte. En effectuant de simples respirations décrites ci-dessous, vous allez passé de l’état « stress » à l’état « bien-être », et ainsi améliorer la force de votre système immunitaire. Je rappelle que tout ceci est entièrement prouvé scientifiquement et médicalement.

Maintenant à vous de tester et de voir les effets bénéfiques. Comment donc effectuer ces respirations simplement ? Vous pouvez pratiquer ces respirations à tous moments de la journée : dans une pièce calme, mais aussi dans les transports en commun, au cinéma etc etc. Essayez tout de même de faire ces exercices dans un environnement où l’air est le plus sain possible, même si ce n’est pas toujours possible (cf le tram par exemple…). De simples respirations plus lentes, que l’on effectue tous les jours, permettent donc un bénéfice dont on aurait tort de se priver. Voici comment procéder très simplement : inspirez et expirez lentement pendant 5 secondes à chaque fois, c’est-à-dire 5 secondes d’inspiration lente (par le ventre, donc en gonflant le ventre lors de l´inspiration) mais pas forcément profonde, et pareil pour l’expiration (en faisant sortir l´air du ventre, donc en le rentrant). Vous devez effectuer ces respirations pendant 5 min à hauteur de 3 fois par jour, donc prenez vous 15 min par jour ce qui n’est pas non plus trop demandé pour prendre bien soin de soi. Vous sentirez alors en très peu de temps une relaxation intense et un bien-être général. Cela va ainsi jouer sur votre propre système immunitaire, car si l’on est bien dans sa tête, son corps nous le rend par le biais d’un système immunitaire plus fort. Voilà en partie pourquoi le terme d’immunodéprimé prend tout son sens.

 

Rayon plantes

Les échinacées (nom latin: echinacea) sont une plante, qui active également le système immunitaire. Elles se consomment principalement en tisane, teinture mère (gouttes) ou gélules. Il est en général conseillé d’en prendre par cure. En effet, tout comme l’action des vaccins qui permettent au système immunitaire de reconnaître le virus, et donc d’agir beaucoup plus efficacement lors de l’atteinte par le « vrai » virus. Voilà pourquoi, la prise par cure est conseillée, ainsi que pour éviter de diminuer l’efficacité du produit avec le temps. Il est d’usage de commencer à partir de l’automne jusqu’au printemps, une semaine par mois, 30 gouttes de teinture mère d’échinacées 3 fois par jour, à diluer dans de l’eau ou un jus de fruits si vous ne trouvez pas le goût très agréable (ce qui est possible…, mais comme on dit en phytothérapie: plus le goût est mauvais plus les effets sont bénéfiques alors soyons courageux). Lors de la présence des premiers symptômes, doublez les doses. Pour l’utilisation en tisane, buvez une à 3 tasses par jour à répartir tout au long de la journée.

 

Le thym, pris en tisane avec un peu de miel et de citron, fonctionne très bien pour dégager les voies respiratoires du fait de son action antiseptique. Il possède aussi une action expectorante intéressante lors de toux grasses. Il est très facile d’en avoir dans son jardin et de le récolter en période estivale pour préparer sa tisane et commencer à l’utiliser dès les premiers signes de refroidissement arrivant souvent en automne. Le goût du thym en tisane est assez fort et pas forcément très agréable de premier abord, mais il faut savoir souffrir pour être beau. Vous pouvez aussi agrémenter vos plats avec cette herbe qui ne rendra que meilleurs ces derniers.

 

Le propolis (provenant de nos gentilles abeilles qui, il faut le rappeler, sont en train de vivre une époque difficile puisque leur nombre est en net diminution ; en effet elles sont très importantes pour le cycle de vie des plantes et des arbres fruitiers grâce à la pollinisation mais aussi pour tous les produits fantastiques qu’elles nous fournissent “gratuitement” comme le miel et tous les dérivés : prenons en soin alors !), qui en combinaison avec les échinacées est très efficace. On le trouve principalement en teinture mère mais aussi en bonbon. Cependant je conseille plutôt l’utilisation en teinture mère qui est un produit plus pure que le bonbon où d’autres ingrédients y sont rajoutés.

Partager: